Les départs en vacances et la vie au grand air sont bien souvent sources d’inspiration pour le cinéma. Voyage initiatique, quête de soi ou bien retrouvailles en famille, les réalisateurs mettent en scène des personnalités hautes en couleurs voyageant la plupart du temps en mobil-home pour nous faire découvrir des paysages incroyables.

Voici nos 5 films préférés qui traitent de ce sujet :

« Moonrise Kingdom » de Wes Andersonmoonrise

Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que chacun se mobilise pour les retrouver, les deux jeunes se construisent un campement grâce aux compétences de jeune scout de Sam.

« Into the wild » de Sean Penn :

Intothewild

Un jeune homme promis à un avenir brillant tourne le dos à son existence confortable et décide de prendre la route en laissant tout derrière lui. Il va traverser seul des régions sauvages pour atteindre l’Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.

 « Mobile Home » de François Pirot

mobilhome

Deux trentenaires décident de réaliser un rêve d’adolescence : partir à l’aventure sur les routes. Ils achètent un camping-car, et se lancent dans leur projet avec enthousiasme

« Little Miss Sunshine » de Jonathan Dayton et Valerie FarisSunshine

La petite dernière d’une famille atypique américaine décroche une invitation à concourir pour le titre très sélectif de Little Miss Sunshine en Californie. Toute la famille décide de faire corps derrière elle. Les voilà donc entassés dans leur break Volkswagen rouillé : ils mettent le cap vers l’Ouest et entament un voyage tragi-comique de trois jours qui les mettra aux prises avec des événements inattendus…

« Camping » de Fabien Ontenientecampingfilm

Au camping des Flots Bleus, c’est le moment des retrouvailles autour de l’apéro d’usage pour les familles d’habitués. Sauf que cette année, les Pic n’ont plus leur emplacement 17, les Gatineau font tente à part, et Patrick Chirac, le playboy de Dijon, se fait plaquer par sa femme.
C’est dans ce camping que Michel Saint Josse, chirurgien esthétique à Paris, se retrouve bien malgré lui pour y subir les problèmes existentiels d’une espèce jusqu’alors inconnue de lui : le campeur…

Bon film !