Les stations de ski sont ouvertes depuis quelques semaines et vous avez prévu de vous rendre à la montagne en voiture. Pour les novices ou les experts, conduire dans ces reliefs demande de la concentration, une certaine dextérité et beaucoup de prudence.


Voici quelques précieux conseils pour effectuer votre trajet en toute sérénité et sécurité :
Soyez équipés :
Selon la fréquence de vos déplacements à la montagne et la quantité de neige, votre voiture doit être équipée en fonction.
Les pneus neige offrent une adhérence à la route majeure mais demandent un certain investissement. Vous pouvez également installer des chaînes, au moins sur les roues motrices en cas de neige très abondante pour limiter le risque de glissade et de sortie de route.
Certains cols ou sites particulièrement enneigés ne sont d’ailleurs accessibles qu’aux véhicules munis de chaînes. Installez donc une application de route sur votre téléphone pour être tenu au courant de ces contraintes.
Vérifications avant le départ :
Il est important d’anticiper les aléas du trajet.
Vérifiez le bon fonctionnement des freins et des feux et l’usure des pneus. Changez si nécessaire vos essuie-glaces et ajustez le niveau d’huile. Enfin, veillez au bon état de votre roue de secours et remplissez votre réservoir de lave-glace d’antigel.
Comme avant tout long trajet en voiture, il est préférable d’emporter de l’eau, quelques réserves alimentaires, une couverture, des outils et une trousse de secours pour parer à toute éventualité. Préparez bien votre itinéraire et pensez à consulter la météo et la météo des neiges la veille et au moment du départ. Différez au besoin votre trajet en cas d’importantes difficultés. Si vous ne pouvez, emportez au moins une pelle et n’oubliez pas vos chaînes.

 
La conduite :
Roulez doucement, surtout dans les virages si votre visibilité est réduite. Allongez les distances de sécurité pour ne pas vous laisser surprendre et réduire les risques de collision. Utilisez votre klaxon avant les virages difficiles pour vous signaler aux conducteurs pouvant arriver en sens inverse.
Sur la neige ou le verglas
Démarrez votre voiture en douceur et laissez le moteur chauffer quelques minutes avant de prendre la route. Conduisez lentement, allongez les distances de sécurité et anticipez au maximum vos manœuvres pour les effectuer en douceur. Optez de préférence pour les grands axes qui sont déneigés en premier.
En cas de perte de contrôle dans un virage, débrayez et contrebraquez en douceur pour reprendre la maîtrise des roues.
Si vraiment les conditions empirent ou que vous ne vous sentez pas capable de rouler, arrêtez-vous sur le bas-côté dans un endroit où vous ne générez pas la circulation, actionnez les feux de détresse et attendez une accalmie ou le passage d’engins de salage pour repartir.
Bonne route à vous !